Chantelivre
Bienvenue sur le site des Librairies Chantelivre
Boutique en ligne
Carte de fidélité
Newsletter
 
Nos Événements
Paris
Issy-les-Moulineaux
Orléans
 
Rencontre avec Anouche Kunth
mercredi 19 octobre 2016

A la librairie Chantelivre d'Issy-les-Moulineaux
Mercredi 19 octobre 
de 18h à 20h


Une histoire d'exils, de l'Arménie à la France

L’histoire de l’exil des Arméniens du Caucase s’écrit à hauteur d’hommes et de femmes en fuite. De familles soudées face au danger, parfois séparées. Banquiers et industriels, artistes, professeurs d’université, hommes politiques et membres de professions libérales : tous, vers 1920, quittent leur Caucase natal dans un contexte de répression ciblée à l’encontre des opposants au bolchevisme. Les exilés arméniens sont issus des marges caucasiennes de l’Empire des Romanov et ils appartiennent, par leur rang social et leurs convictions politiques, à ces « gens du passé » que le nouveau régime de Moscou entend liquider. Hors-frontières, leurs trajectoires croisent celles des Arméniens chassés en masse de Turquie. D’une convulsion révolutionnaire à l’autre, ces anciens sujets d’empires connaissent bannissement et dispersion territoriale. Plusieurs dizaines de milliers d’entre eux trouvent refuge en France au début des années 1920.

Les Arméniens du Caucase donneraient-ils à leur exil le sens d’une communauté de destin avec leurs « frères » de l’ancien Empire ottoman ? La réponse ne va pas de soi, tant, face à l’histoire, les différences internes au monde arménien sont profondes. Leur diaspora deviendrait le lieu d’une centralité nouvelle, fondée sur le brassage des individus et sur la construction d’expériences variées en un « grand récit » commun.
Un ouvrage sensible, émouvant et magnifiquement écrit, qui résonne avec l'actualité des guerres au Proche-Orient et des exils qui touchent l'Europe d'aujourd'hui.
 
Auteur :
 
Anouche Kunth est historienne, chargée de recherche au CNRS (Migrinter).
Ses travaux actuels, consacrés au monde arménien en exil, abordent l’événement génocidaire depuis la dispersion massive et forcée des survivants. Elle est l’auteur, notamment, de Arméniens en France, du chaos à la reconnaissance, Toulouse, L’Attribut, 2010, co-écrit avec Claire Mouradian.