Chantelivre
Bienvenue sur le site des Librairies Chantelivre
Boutique en ligne
Carte de fidélité
Newsletter
 
Nos Événements
Paris
Issy-les-Moulineaux
Orléans
 
Théatre : Les années
samedi 19 novembre 2016

Dans le cadre de notre partenariat avec le Théatre 71, nous vous proposons un tarif préférentiel pour la pièce "Les années" de Annie Ernaux.
- 14€ au lieu de 27 €
- 10 € au lieu de 14 € pour les moins de 30 ans

Pour en bénéficier, venez retirer une invitation à la librairie.....


THEATRE
LES ANNÉES

15 › 19 NOV
MAR, VEN 20H30 | MER, JEU, SAM 19H30
 

théâtre | d’Annie Ernaux (Ed. Gallimard, 2008) | mise en scène Jeanne Champagne | avec Denis Léger Milhau, Agathe Molière et la voix enregistrée de Tania Torrens | scénographie Gérard Didier | son Bernard Valléry | images Benoît Simon | images d’archives Association Carole Roussopoulos, INA, CNDP | lumières Virginie Watrinet | construction décor JPANGO | durée 1h20 production Théâtre Écoute | coproduction L’apostrophe - SN de Cergy-Pontoise et du Val d’Oise, Ville de Gonesse | avec le soutien de La Briqueterie - CDC du Val de Marne | remerciements à Christian Bourigault,Daniel Favier et l’équipe de La Briqueterie 
 
Depuis Les Armoires vides, son premier roman paru en 1974, et la Place qui signe en 1983 son abandon de la fiction, Annie Ernaux creuse l’écriture de soi, au plus près de la réalité et de l’histoire collective. Depuis, l’écrivaine se raconte pour tendre un miroir sans complaisance. Ce regard incisif porté sur elle et le monde a retenu l’attention de Jeanne Champagne qui, comme pour Marguerite Duras, adapte pour le plateau trois de ces matériaux textuels non-théâtraux. Avec Les Années, elle invente une forme mêlant textes, chansons, chorégraphies et images, qui tisse la chambre d’échos de la société, des pensées, des désirs et des apprentissages d’une femme, de l’enfance à la maturité. Elle révèle ainsi la fresque d’un demi-siècle, de l’immédiat après-guerre à la traversée des années 70 - 80, en passant par l’élan libérateur de Mai 68… D’une vitalité et d’une justesse impressionnantes, les années « Ernaux-Champagne » nous encouragent à questionner l’époque passée, l’époque présente et à envisager l’avenir quand pointe à l’horizon le retour d’une grande rigidité morale et d’une pensée réactionnaire !
 
 
 
 
 
RENCONTRE
ANNIE ERNAUX › Écrire, ce n’est pas laisser sa trace en tant que nom, en tant que personne. C’est laisser la trace d’un regard sur le monde.
 
Annie Ernaux a vécu son enfance et son adolescence à Yvetot, petite ville de Haute-Normandie, où ses parents tenaient un café-épicerie dans un quartier ouvrier. Après des études secondaires dans un établissement catholique et un séjour au pair à Londres, elle entreprend des études de lettres modernes à Rouen et commence d’écrire. Professeure agrégée, enseignante à Annecy, elle publie en 1974 un premier roman, Les Armoires vides, qui décrit la déchirure de son ascension sociale. À partir de La Place, texte consacré à son père et qui reçoit le prix Renaudot 1984, elle rompt définitivement avec la fiction et s’engage dans une exploration de son expérience vécue tout en recherchant des formes nouvelles d’autobiographie. C’est ainsi que le « je » disparaît au profit du « nous » et du « on » dans Les Années, récit d’une génération, entre histoire personnelle et mémoire collective. Mémoire de fille est son dernier livre paru.
En partenariat avec la Médiathèque, le journaliste Jean-Pierre Han reçoit Annie Ernaux et échange avec Jeanne Champagne sur cette œuvre littéraire « auto-sociobiographique» plusieurs fois primée. Une rencontre ponctuée de lectures choisies et lues par François Leclère.
 
sam 5 nov, 15h à la Médiathèque Pablo Neruda 24 rue Béranger, Malakoff