Chantelivre
Bienvenue sur le site des Librairies Chantelivre
Boutique en ligne
Carte de fidélité
Newsletter
 
Nos Événements
Paris
Issy-les-Moulineaux
Orléans
 
rencontre avec Michèle Lesbre
jeudi 04 mai 2017

Jeudi 4 mai de 18h à 20 h
Nous vous invitons à venir rencontrer l’auteur Michèle Lesbre dont les Editions Sabine Wespieser viennent d’éditer le nouveau roman « Chère Brigande ».

De 18h à 20h, cette rencontre sera animée par Julien Leclerc, présentateur de l’émission « Le casque et l’enclume » sur RCF.
Chaque lundi à 19h30, cette émission parle de musique, de littérature, de danse, de théâtre ou encore de patrimoine, véritable rendez-vous critique de la culture.

Michèle Lesbre, auteur de « La petite trotteuse », du «  Canapé rouge » ou encore « D’un lac immense et blanc » revient avec un roman autour de la libre et rebelle Marion du Faouët, sorte de  « Robin des bois » breton qui, dans les premières années du XVIIIe siècle, prenait aux riches pour redistribuer aux pauvres.
Parce qu’une femme aux cheveux roux prénommée Marion, qui avait élu domicile dans une boutique désaffectée en bas de chez elle, a soudain disparu, les traits de l’autre Marion, la « chère brigande », se superposent à ceux de la SDF parisienne.
L’écrivain décide alors de partir sur les traces de l’insoumise bretonne, qui mourut sur le gibet à trente-huit ans, lui adressant, pour conjurer l’injustice du monde et sa propre impuissance, une longue lettre.
À la faveur du trajet en train vers Quimper, les souvenirs d’une autre époque de sa vie resurgissent, quand, jeune militante, elle manifestait contre la guerre d’Algérie ou, institutrice, elle apprenait à lire aux enfants.
La vie de Marion agit comme un miroir tendu à ses utopies et à ses révoltes passées : à dix-huit ans, Marion, elle, créait une bande de brigands. Avec des comparses recrutés parmi ses proches, elle allait écumer les bois et redresser les torts. Le Faouët, les monts d’Arrée,
Quimper : tous ces lieux, où Marion a vécu et que l’enquêteuse arpente, ravivent la vaillance et l’impétueuse générosité de son héroïne.

Michèle Lesbre, dans ce texte lumineux, laisse sonner le rire frondeur d’une gamine formée à l’école de la vie, d’une grande amoureuse et d’une femme qui a lutté à sa façon contre une misère choquante. Une belle manière de nous parler d’elle, de nous, du monde dans lequel nous vivons.

Comme toujours avec Michèle Lesbre, ce texte est d’une profonde sensiblité, aussi puissant que généreux, nous espérons vous voir nombreux pour cette rencontre !